Fév 232016
 

Cette année nous investissons la salle polyvalente de la Madeleine d’Evreux – Place John Kennedy en espérant qu’il y aura du monde pour voir la présentation de la mission XXIII.

A rappeler que le projet de l’UPA est porté par le Secours Populaire. C’est donc avec plaisir que nous nous joignons à eux pour organiser cette soirée.

Soirée à la salle polyvalente de la Madelaine

Affiche de la soirée afrciane organisée par le Secours Populaire

Fév 202016
 

La mission XXIII a eu lieu du 4 février au 15 février. Ce fut une réussite encore une fois. Les attentats du 15 janvier n’ont pas perturbé outre mesure les objectifs que nous nous étions fixés. Le temps du séjour a été un peu raccourcis. La date de départ vers Ouagadougou a été reculée de deux jours et la date de retour avancée d’une journée. Trois jours en moins, c’est toujours handicapant mais les objectifs ont toutefois été remplis.

Après l’ensemble des devis récoltés pendant l’année 2015 et la demande de subvention accordée par la Région, cette mission est le prolongement de la mission XXII. Durant cette année 2015, nous avons pu voir que le bâtiment voûte nubienne du moulin à mil déjà créé en 2014, est en bon état. Il est la fierté du village. 

Nous avons pu constater que les villageois ont totalement compris les objectifs de l’association et s’approprient les projets. Face au terrain alloué pour le bâtiment, Eric a pu adapter les plans préparés en amont. Suite à cela le maçon a supervisé le plan d’Eric pour qu’il réponde aux contraintes architecturales de la technique en voûte nubienne. Il devrait pouvoir commencer dans les semaines qui viennent la construction des murs.

Comme à chaque fois, les inconditionnelles dépôts d’argent sur le livret des femmes de vente de karité, l’achat d’artisanat, le dépôt de vêtements au dispensaire et des fournitures à l’école, ont été des moments forts de cette mission. Seul des maillots de foot et des ballons ont été donnés à l’école car nous concentrons nos efforts financiers sur le projet BAMISA.

Les panneaux photovoltaïques et la supervision des futures portes et fenêtres de l’unité ont été étudiées avec des professionnels. Des précisions devront être données en temps voulu.

Monsieur Yanogo du Centre Ecologique Albert Schweitzer s’est déplacé à Kinsi pour voir avec Eric et Natacha comment les villageois pourront produire du Soja. Il ne devrait pas y avoir de problèmes puisque la parcelle retenue pour la culture du Soja sera la même que celle pour le sorgho.

Mais outre les aspects techniques du projet BAMISA, cette mission fut la première où des membres de l’association ont dormi au village. En mémoire au fondateur de Charleval Andelle Massili, Guy Pesier, mort en octobre 2015 , une fête a été organisée et les membres ont décidé de faire comme lui en son temps.

Les villageois ont beaucoup apprécié ceci et nous considèrent maintenant comme faisant partie du village.

Notre objectif maintenant est de suivre avec Salif les avancées de la construction du bâtiment. Nous devons préparer la mission XXIV qui verra une fête organisée pour l’inauguration du bâtiment. De nombreux points techniques devront être abordés lors de cette mission : comme l’installation photovoltaïque, les tables et paillasses, les ustencils, les points d’eaux et les portes et fenêtres.

D’autres questions comme l’échappement de l’eau ou l’utilisation de la cour pourront être abordés.

Pour finir, voici quelques nouvelles :

  • Nous tenons à informer que la couturière n’est plus au village. Elle est partie à Ouagadougou.
  • Les lampes solaires sont très appréciées.
  • Les sachets Bamisa ne sont plus distribués au centre sidaction mais au Centre Ecologique Albert Schweitzer.
  • Monsieur Yanogo n’a pas distribué les tubes pour les pompes à pied. Mais il a affirmé à Eric que Salif pouvait venir les chercher quand il voulait.
  • Le maçon voûte nubienne a changé car Salif n’était pas sûr de lui.